Rencontre avec Gwenola Suzeau, Négociatrice.

 08.04.2019  Transaction

Peux-tu te présenter, parler de ton parcours et de ton activité chez Thierry Immobilier ?

Je m’appelle Gwenola Suzeau, et je suis négociatrice. Je suis arrivée chez Thierry Immobilier en décembre 2018. J’ai derrière moi 13 ans d’immobilier ! Je n’ai pas toujours été conseillère, j’ai commencé en tant qu’assistante commerciale, puis j’ai fait mes armes dans de gros réseaux.
Aujourd’hui je travaille à l’agence de vente Thierry Immobilier, située place Viarme. Mon métier consiste à estimer des appartements, des maisons, et à les proposer à des acheteurs.

Qu’est-ce qui, dans ton travail, te donne envie de te lever le matin et t’anime au quotidien ?

Ce qui me plaît, c’est de pouvoir accompagner mes clients tout au long de leur projet immobilier. Avant d’être négociatrice, je gérais uniquement l’aspect administratif du métier et je devais laisser mes collègues s’occuper du client et mener la relation jusqu’au terme.
Puis à un moment, mes enfants ayant grandi, j’avais plus de disponibilités, et je pouvais gérer une amplitude horaire plus importante.
Ce qui m’anime aujourd’hui en tant que négociatrice, c’est la partie découverte du bien, avec les trésors que l’on peut avoir sur Nantes ! Je prends également plaisir à accompagner le client dans toute sa démarche. Le côté relationnel est super important et motivant dans ce métier !

Quels sont, selon toi, les traits de ta personnalité qui matchent le plus avec ton métier ?

J’ai l’avantage d’avoir un côté « maternel » avec mes clients ! Je les prends vraiment par la main, et j’essaie de faire quelque chose de très complet et de les accompagner tout au long de leur parcours d’achat. Pour moi, chaque client est unique, et notre relation va au-delà de la signature d’un contrat.

À quoi s’apparenteraient tes vacances idéales ?

D’abord il me faut du soleil ! Ça, c’est sûr ! Puis l’idéal serait un peu de farniente, de la plage, mais aussi de la visite, de la découverte de villes, de villages. Il me faut un mix des deux, sinon je m’ennuie vite à la plage ! (Rires)

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues de l’immobilier ?

Un conseil un peu bateau mais qui est essentiel : la persévérance ! Surtout la première année, lorsqu’on commence dans l’immobilier. C’est un métier dans lequel on performe dans le moyen, voire le long terme. Les six premiers mois peuvent être un peu déstabilisants, parce-que la réussite ne se fait pas tout de suite. Il faut s’accrocher !

Retour aux actualités