Sautron

Un brin d’Histoire.

Le territoire est occupé très tôt par des tribus gauloises, dans un premier temps, puis par les romains partis à la conquête de la Grande Bretagne.

Au XIe siècle, le comte Budic de Nantes fait donation d’une terre située au « Bois garant » afin d’y construire un prieuré.

La forêt de Sautron est le lieu de chasse privilégié des ducs de Bretagne.

A partir du XIIIe siècle, l’évêque de Nantes vend quelques cantons de la forêt à de riches nantais qui y construisent des gentilhommières.

Face au développement de nombreux fiefs, la forêt fait place à des espaces agricoles et une activité économique se déploie : polyculture, vergers, moulins.

Au XIXe siècle, d’importantes industries s’établissent le long de la Loire.

Dans les années 1960, la démographie galopante fait disparaître progressivement les fermes encore existantes.

Curiosités et balades à deux pas de votre futur logement au nord-ouest de Nantes.

Sautron regorge de manoirs édifiés par de riches nantais venus se détendre à la campagne. On peut citer la Linière, la Grande Noë ou le manoir du Fief.

Le manoir du Bois Taureau est édifié par les ducs de Bretagne à partir du XIe siècle. Il servait de rendez-vous de chasse aux nobles chasseurs.

Les alentours de Sautron constituent un patrimoine naturel très riche. De nombreux parcours de randonnées permettent de découvrir cette vallée du Cens et notamment la chapelle Notre Dame de Bongarant. Cette dernière aurait été édifiée à la suite d’un vœu de François II. En effet, le père de la duchesse Anne de Bretagne chassait dans les bois alentour lors que son cheval le désarçonna, effrayé par la brusque apparition d’un sanglier. François II promit de bâtir une chapelle dédiée à la vierge s’il échappait à la mort.

Un marché non loin de votre habitation au nord-ouest de Nantes.

Un marché dominical attire toute l’année un grand nombre d’habitants sur la place de la Gendarmerie. Les étals regorgent de produits du terroir, mais également des articles de bazar, de décorations, fleurs, plantes.

Le Quartier en chiffres

Immobilier

QuartierCommune
Taxe habitation21 %21 %
Taxe foncière22 %22 %
Propriétaires (vs. locataires)91 %73 %
Ancienneté du logement19701975
Densité de logements<1 log/ha2 log/ha
Type de maisonMaisons récentesMaisons récentes
Maisons98 %83 %
Appartements2 %17 %

Habitants

QuartierCommune
Revenu mensuel3 370 euros / mois2 750 euros / mois
Age moyen39 ans39 ans
Densité de population110 hab/km²400 hab/km²
Lieu de travail22 %20 %
Taille des ménages2,7 personnes/ménage2,5 personnes/ménage
Nombre d'habitants2 540 habitants19 760 habitants

Environnement

QuartierCommune
Terrains et salles de sport6,4 équip./km²3,9 équip./km²
SupermarchéSupermarché à proximitéHypermarché à proximité
RestaurantsNombreuxPeu nombreux
EducationTout dans les environsTout à proximité
CommercesNombreuxNombreux
Vie nocturneUn peu animéeUn peu animée
Espaces vertsTrès nombreuxTrès nombreux
TransportsPeu desserviPeu desservi
TranquillitéPlutôt calmeCalme

Commerces

QuartierCommune
Médecins généralistesAucun médecin hab./généraliste1040 hab./généraliste
Quartier animéCalmeCalme

Politique

QuartierCommune
MaireJean-Pierre Fougerat (2014)Jean-Pierre Fougerat (2014)
47.26
-1.67

Les annonces immobilières situées dans ce quartier