Rezé

Un brin d’Histoire. Une ville au confluent de la Sèvre et de la Loire.

Le Rezé antique se découvre sur le site archéologique de Saint Lupien qui donne de précieuses informations sur la cité gallo-romaine de Ratiatum. Cette ville fondée entre 10 avant JC et 10 après JC doit son développement au commerce fluvial avec la présence de la Loire qui coulait à l’époque à l’emplacement de la route de Pornic. Ratiatum semble avoir été un des plus grands ports de la face atlantique de la Gaule. Par la suite la ville stratégiquement située aux confluents de la Loire et de la Sèvre sera plusieurs fois le théâtre de conflits en particuliers pendant les guerres de succession de Bretagne ou lors des guerres de Vendée.

La Sèvre accueille dès le XVIIIe siècle de nombreuses industries dont le dépôt de poudre de la ville de Nantes et la Manufacture royale d’engrais sous Louis XVI. La fin de la traite des esclaves contraint les nantais a développé de nouvelles industries. C’est ainsi que Rezé accueille la première savonnerie au bord de la Sèvre. Aujourd’hui, ne subsiste de cette activité industrielle qu’une haute cheminée en briques enfouie dans le parc de la Morinière.

En moins d’un siècle, Rezé s’est beaucoup urbanisée incluant les hameaux alentour notamment Trentemoult. Ce délicieux village de pêcheurs d’anguilles et d’anciens cap-horniers, est constitué de petites maisons au charme suranné, collées les unes aux autres.

En 1955, l’architecte français Le Corbusier choisit Rezé pour concevoir une copie réduite de la Cité radieuse de Marseille. Constitué de 194 logements en duplex, le bâtiment est conçu pour favoriser la vie sociale de l’immeuble y incluant une école maternelle, un bureau de poste. L’édifice est inséré dans un parc agrémenté d’une pièce d’eau. Révolutionnaire lors de sa construction, la cité radieuse est classée patrimoine historique depuis 2001 et reste encore une référence en matière architecturale.

Curiosités et balades à deux pas de votre futur logement au sud de Nantes.

Le village de Trentemoult appelle à la flânerie au milieu de ses ruelles aux petites maisons accolées.

Le parc de la Morinière est une belle coulée verte de 3 hectares dotée d’arbres remarquables offrant un cadre verdoyant pour les amateurs de nature. De plus, une aire de jeux est mise à la disposition des enfants.

Un marché à deux pas de votre habitation dans le sud de Nantes.

Cinq marchés proposent leurs produits dans quatre quartiers différents de la ville.

Le Quartier en chiffres

Immobilier

QuartierCommune
Taxe habitation23 %23 %
Taxe foncière27 %27 %
Propriétaires (vs. locataires)51 %61 %
Ancienneté du logement19781977
Densité de logements21 log/ha12 log/ha
Type de maisonAppartements et maisons de villeMaisons récentes
Maisons36 %52 %
Appartements64 %48 %

Habitants

QuartierCommune
Revenu mensuel1 990 euros / mois2 340 euros / mois
Age moyen43 ans40 ans
Densité de population4 200 hab/km²2 530 hab/km²
Lieu de travail29 %24 %
Taille des ménages2,1 personnes/ménage2,2 personnes/ménage
Nombre d'habitants6 300 habitants39 380 habitants

Environnement

QuartierCommune
Terrains et salles de sport9,1 équip./km²6,4 équip./km²
SupermarchéSupermarché à proximitéHypermarché à proximité
RestaurantsQuelques-unsPeu nombreux
EducationTout à proximitéTout à proximité
CommercesPeu nombreuxTrès nombreux
Vie nocturneUn peu animéeUn peu animée
Espaces vertsTrès nombreuxTrès nombreux
TransportsTrès bien desserviTrès bien desservi
TranquilitéCalmeCalme

Commerces

QuartierCommune
Médecins généralistes790 hab./généraliste890 hab./généraliste
Quartier animéAniméAnimé

Politique

QuartierCommune
MaireGérard Allard (2014)Gérard Allard (2014)

Les annonces immobilières situées dans ce quartier

Pages

  • Page 1 on 2
  • 1
  • 2