Pont du Cens - Petit port

Un quartier intellectuel et sportif dans un écrin de verdure

Un brin d’Histoire.

Avant de devenir un haut lieu de la vie estudiantine, le Petit Port était une campagne verdoyante traversée par le Cens et bordée par l’Erdre. L’hippodrome, créé en 1875, était fréquenté par la société nantaise qui venait en bateau par l’Erdre pour assister aux courses. Non loin du champ de course se trouve également un manoir qui fut un temps un observatoire météorologique à partir de 1891. Le site encore isolé et peu habité offrait aux scientifiques un lieu idéal d’étude du champ magnétique terrestre. L’urbanisation grandissante et son lot de désagréments forceront l’observatoire à fermer ses portes après 80 ans de bons et loyaux services.

Nantes a toujours été à la pointe de la technologue en termes de transport puisqu’elle accueille en 1879 son premier « autobus » tiré par des chevaux. Puis rapidement le tramway à air comprimé envahit le paysage urbain avant d’être remplacé par le « péril jaune », tramway électrique  couleur jaune beurre inauguré en 1913. Un vaste garage est construit à la même époque pour accueillir jusqu’à 50 tramways. Le dépôt de Morrhonnière connaitra par la suite différentes affectations avant d’accueillir des services de l’Académie de Nantes.

Une bouffée d’oxygène à deux pas de votre domicile au nord-ouest de Nantes.

Le quartier bénéficie d’un cadre verdoyant privilégié entre la vallée du Cens et les rives de l’Erdre. De Nombreuses promenades aménagées permettent de circuler entre les quartiers du pont du Cens et du Petit Port avec notamment la mise en place de petits ponts de bois qui relient les rives.

Une importante zone de loisirs propose des activités sportives et de détente. Le Petit Port est, en effet, doté d’un complexe sportif composé d’une piscine, d’une patinoire et d’un spa. Les berges de l’Erdre accueillent des clubs de canoé kayak, de voile, d’aviron et le centre d’entraînement de l’équipe du Football Club de Nantes.

En remontant le Cens on trouve le parc de la Gaudinière. Cette ancienne propriété d’un riche nantais du XIXe siècle, féru de botanique, possède un parc planté d’essences venues d’Amérique notamment des cyprès chauve ou des magnolias, arbre emblématique de Nantes. En parcourant ses allées bordées de buissons fleuris on découvre sa pièce d’eau et ses vastes pelouses vallonnées.

Le Quartier en chiffres

Immobilier

QuartierCommune
Taxe habitation24 %24 %
Taxe foncière28 %28 %
Propriétaires (vs. locataires)26 %37 %
Ancienneté du logement19871975
Densité de logements20 log/ha25 log/ha
Type de maisonLocations nombreusesMaisons de ville
Maisons22 %21 %
Appartements78 %79 %

Habitants

QuartierCommune
Revenu mensuel2 310 euros / mois2 160 euros / mois
Age moyen32 ans37 ans
Densité de population3 240 hab/km²4 460 hab/km²
Lieu de travail62 %64 %
Taille des ménages1,7 personnes/ménage1,9 personnes/ménage
Nombre d'habitants2 840 habitants291 600 habitants

Environnement

QuartierCommune
Terrains et salles de sport4,9 équip./km²7,2 équip./km²
SupermarchéSupermarché à proximitéHypermarché à proximité
RestaurantsNombreuxTrès nombreux
EducationTout à proximitéTout à proximité
CommercesPeu nombreuxTrès nombreux
Vie nocturneAniméeAnimée
Espaces vertsTrès nombreuxTrès nombreux
TransportsTrès bien desserviTrès bien desservi
TranquilitéCalmePlutôt vivant

Commerces

QuartierCommune
Médecins généralistes680 hab./généraliste760 hab./généraliste
Quartier animéAniméAnimé

Politique

QuartierCommune
MaireJohanna Rolland (2014)Johanna Rolland (2014)

Les annonces immobilières situées dans ce quartier