Délai de préavis pour un bail commercial

A l'issue de chaque période triennale, le preneur peut donner congé à son bailleur en respectant un délai de préavis de 6 mois avant l'échéance du bail par exploit d'huissier et depuis la loi PINEL, par lettre recommandée. Le congé peut également intervenir durant la tacite prolongation et il doit être alors donné au moins six mois à l’avance et pour le dernier jour du trimestre civil.Le propriétaire doit attendre la fin du bail et respecter un délai de préavis de six mois s'il ne souhaite pas le renouveler. Dans ce cas, il sera contraint de verser à son locataire une indemnité d'éviction pour le préjudice subi.