Congé pour reprise

Le congé pour reprise peut être donné par le bailleur à son locataire pour y habiter en tant que résidence principale ou pour y loger un proche (son époux, son concubin depuis plus d'1 an, son partenaire de Pacs si le pacte a été signé au moins 1 an avant la date de congé, ses ascendants et descendants ou ceux de son époux, concubin ou partenaire de Pacs) uniquement en fin de bail et en respectant un délai de préavis de 6 mois. A peine de nullité, le congé donné par le bailleur doit indiquer le motif allégué.