La construction de logements neufs repart à la hausse

 20.02.2017  Construction

marché Investissement locatif Nantes Rezé St Nazaire

En France, près de 377 000 logements ont été mis en chantier en 2016, soit 25 000 de plus par rapport à l’année précédente. En Loire-Atlantique, Nantes reste dans le top 20 dans grandes villes françaises où la rentabilité d’un investissement locatif est la meilleure.

Les chiffres de la construction illustrent la reprise du marché de l’immobilier en 2016. Selon un bilan publié fin janvier par le ministère du Logement, les mises en chantier ont très largement progressé sur le territoire français (+10,4%) malgré une petite baisse de rythme observée au cours du dernier trimestre. Au total, 376 500 constructions ont été lancées sur l’ensemble de l’année écoulée, soit environ 25 000 de plus qu’en 2015 (351 800), niveau qui était déjà stable par rapport à celui de 2014.

Le logement collectif en croissance

Sans surprise, cette croissance a été absorbée à 92% par le secteur du logement ordinaire répondant à la demande des ménages, essentiellement dans l’habitat collectif (avec des biens de type appartement). Dans le volume des chantiers engagés l’an passé, l’offre résidentielle dédiée aux marchés de niche (étudiant, touristique, seniors, handicap) occupe une part modeste (7,1%) et affiche aussi une progression moins forte que celle du logement aux familles (+6,4% contre +10,7%).

Ce redémarrage reflète la forte amélioration du pouvoir d’achat immobilier lié à la baisse historique des taux d’emprunt en 2016 (1,34% en moyenne en décembre dernier). Il traduit aussi dans la réalité économique les effets positifs de l’élargissement du prêt à taux zéro et du crédit d’impôt consenti aux propriétaires qui louent leur bien. Ces deux outils subventionnés par l’Etat visent à faciliter l’accession à la propriété et à encourager l’investissement locatif dans les zones dites en tension où la demande de logement surpasse de très loin l’offre.

Nantes reste rentable pour investir en locatif

Comme ailleurs, l’immobilier neuf à Nantes a profité en 2016 des avantages accordées par la Loi Pinel : des réductions fiscales jusqu’à -18% après l’acquisition d’une maison ou d’un appartement à condition qu’ils soient placés en location pendant six ou neuf ans, durée prorogeable jusqu’à 12 ans. Un classement établi en novembre dernier par le Journal du Net et le site MeilleursAgents plaçait Nantes au seizième rang des villes françaises où la rentabilité d’un investissement « en Pinel » est  la plus élevée (2,80%), soit plus qu’à Paris (1,96%) et presqu’autant qu’à Lyon (2,99%).

Selon la Chambre des Notaires, les appartements neuf ont été, en 2016, le type de bien qui a connu la plus forte progression de ses ventes en Loire-Atlantique (+25,7%). Celles des terrains à bâtir a bondi de +15,2%. Les surfaces les plus prisées restent les 2 pièces pour un prix de vente de moyen de 3 690 euros le m², un niveau en hausse de +3,6% sur un an dans le département (contre +1,9% à l’échelle nationale), de +5,9% sur cinq ans et de +28,2% sur dix ans.

Retour aux actualités